Non, la France n'est pas un pays de merde !

Mais si notre actuel chef d'état et ses sous-fifres continuent à faire n'importe quoi, la France deviendra vraiment un pays de merde.

De la justice à l'éducation nationale tout va de mal en pis.

 

Pourquoi commémorer le 19 mars 1962, date du cessez le feu en Algérie ?

 

 

 

Pour moi, il s'agit de commémorer une trahison.

 

Avant de partir effectuer mon service militaire je considérais que l'Algérie devait être indépendante. A mes yeux il n'était pas normal que les indigènes n'aient pas les mêmes droits que tous les autres citoyens français. Ce qui me choquait aussi c'est que, si ils n'avaient pas les mêmes droits ni la même justice, par contre ils avaient les mêmes obligations (service militaire, impôts...).

 

Donc j'affirmais haut et fort que j'étais contre ce qu'à l'époque on appelait pacification et que l'on devait donner l'indépendance à l'Algérie. Je n'étais pas le seul à penser cela et à manifester avec des camarades lycéens pour défendre cette idée. Ceci allait à l'encontre de ce qu'il fallait penser. Le général de Gaulle n'avait-il pas déclaré que nous sommes tous français de Dunkerque à Taman'rasset ? La plupart des hommes politiques confirmaient, le peuple confirmait.

 

Un jour, au cours d'un repas entre parents et amis de mes parents, la conversation s'engagea sur ce sujet. Je donnai mon opinion, qui ne fut guère appréciée. Le ton monta et la conclusion finale fut que je n'étais qu'un jeune con !

 

Quelques temps après, le jeune con que j'étais se retrouva en Algérie pour pacifier.

 

Là, je me rendis compte que la colonisation avait tout de même eu de très nombreux effets positifs et que, finalement, l’Algérie devait devenir une vraie région française avec les mêmes droits et devoirs pour tous ses habitant comme dans toutes les autres régions de France.

 

Mais, malheureusement, notre grand général, qui avait participé à la libération de notre pays pendant la deuxième guerre mondiale, s'empressa de changer d'idée. L'Algérie devint indépendante.

 

Ce qui me permets, depuis 1962, de dire haut et fort que si j'avais été un jeune con à une certaine époque, j’ai maintenant le droit d'affirmer encore plus haut et plus fort que leur grand général était devenu un vieux con.

 

Ceci n'est pas un manque de respect, mais un simple constat.

 

 

 

 

 

 

 

 

Confirmation que notre actuel gouvernement c'est le cirque !

«Je suis loyale au président de la République et je le demeurerai !» a affirmé à plusieurs reprises notre ex ministre de la justice qui a récemment démissionné. Je ne trouve pas très correcte cette phrase : on est loyal envers quelqu'un mais pas à quelqu'un. Si cette dame est aussi instruite qu'elle le prétend elle ne peut pas avoir commis une telle erreur, donc elle l'a fait intentionnellement. Certaines personnes disent, par exemple, le chapeau au monsieur au lieu du chapeau du monsieur. Conclusion : elle a voulu dire « Je suis la loyale du président de la république ».

Est dans le monde du cirque, Monsieur Loyal est le maître de la piste, le chef d’orchestre des numéros, particulièrement des entrées de clowns. ...

En tout cas nous voilà débarrassés de dame Taubira. Mais pour combien de temps ? Pour rester aussi longtemps en place, malgré ses incartades, elle devait avoir un moyen de pression efficace. Quel chantage ? Des secrets sur certains membres du gouvernement ou du président ?